Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 00:04

Nous connaissons, avec des variations orthographiques minimes, le nom des sept signataires du cahier de doléances de La Varenne-Saint-Maur (voir articles précédents).

Ce sont, dans l’ordre du manuscrit Desaint [ou Dessaint], Buchot, Géant, Bouillon, Mathieu [ou Matthieu], Claudin et Riquety.

Pour quatre d’entre eux, l’identification est certaine : il s’agit de Jean Charles Dessaint, Jean-Jacques Géant, Jacques Maurice Bouillon et Claude Martin Claudin. Le deuxième signataire est probablement Jean Buchot et le cinquième très probablement Claude Marin Mathieu.

En ce qui concerne le septième, Riquety, il n’y a aucune certitude. Émile Galtier (Le Vieux Saint-Maur, n° 3, 1925), estime qu’il s’agit d’André, Boniface, Louis Riqueti, vicomte de Mirabeau (dit Mirabeau-Tonneau) ; cependant, aucun lien entre ce député de tendance royaliste et les paroisses concernées ne peut être établi. Il pourrait s’agir d’Honoré-Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau (1749-1791) qui a séjourné à Polangis (dépendant de La Branche-du-Pont-de-Saint-Maur) entre le 21 et le 28 février 1789 (Mémoires biographiques, littéraires et politiques de Mirabeau, A. Auffray, 1834-1835). Mais il n’était pas présent à la date de la réunion. Il s’agirait alors d’une attribution de complaisance, pour renforcer la portée du texte.Enfin, il est imaginable qu’il s’agisse d’un autre nom, mal recopié, par exemple celui de Louis-Philippe-Gabriel Riguet, laboureur, qui sera procureur de la commune de Saint-Maur-des-Fossés en 1791.

 

Nous examinerons dans de prochains articles qui étaient ces sept signataires.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Polmorésie, blog d’histoire
  • : Histoire politique, économique, culturelle et sociale au travers des acteurs qui ont se sont engagés dans la vie publique.
  • Contact

Recherche

Liens