Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2018 2 20 /11 /novembre /2018 00:01

Mise à jour d'un article précédemment paru le 17/11/2016.

Louis Louveau naît le 11 mars 1781.

Il est envisageable de l’assimiler au garçon tonnelier homonyme, né en 1780 ou 1781, qui est cité comme témoin de l’accusation au procès instruit par le tribunal criminel du département de la Seine contre François-Joseph Carbon et ses coaccusés chouans de l'attentat de la rue Saint-Nicaise à Paris, conspiration visant Napoléon Bonaparte, alors premier consul, le 3 nivôse an 9 (24 décembre 1800). Le procès a lieu le 11 germinal an 9 (1er avril 1801). Comme Pierre Robinault de Saint-Régeant, l’autre chef du complot royaliste, Carbon est condamné et exécuté.

Bien que résidant à Paris, Louis Louveau est élu conseiller municipal de Joinville-le-Pont (Seine, act. Val-de-Marne) le 30 septembre 1831. La commune vient d’abandonner depuis un mois son ancien nom de La Branche-du-Pont-de-Saint-Maur. Laurent Nicolas Pinson, récent maire, est élu en même temps que lui.

Village rural, Joinville accueille des parisiens qui y disposent de résidences secondaires. Louveau habite à Paris, peut-être rue des Francs-Bourgeois, dans le quartier du Marais. Il est recensé dès 1822 à Joinville, où il possède une résidence quai Beaubourg, sur les bords de Marne. Il est désigné comme propriétaire.

Le 28 mai 1837, Louveau est réélu, au suffrage censitaire, arrivant en seconde position sur six candidats derrière Pinson avec 28 voix sur 46 suffrages exprimés et 61 inscrits. Il n’est pas réélu le 18 février 1843 lors du scrutin qui suit la démission de Pinson.

La presse conservatrice (Gazette nationale, Journal des débats) mentionne le nom de Louis Louveau comme participant à plusieurs souscriptions : pour l’extinction de la mendicité en 1829, en faveur des pauvres en 1832, pour la mémoire de Casimir Périer la même année, pour les incendiés de Hambourg en 1842 et pour les victimes du désastre de la Guadeloupe en 1843.

Peut-être est-ce lui qui épouse, en janvier 1847 à Paris, Marie Giraud ; il aurait alors eu 65 ans. Il est également possible que ce soit lui qui meure le 23 novembre 1850 à Paris (9e arr.), étant âgé de 69 ans.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Polmorésie, blog d’histoire
  • : Histoire politique, économique, culturelle et sociale au travers des acteurs qui ont se sont engagés dans la vie publique.
  • Contact

Recherche

Liens