Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 01:01

Jules Marchais naît le 18 octobre 1824 à Paris (12e arr.). Il est le fils d’Aimée Françoise Camus et de son époux François Paulin Marchais. Alors épicier rue Saint-Jacques à Paris (5e arr.), il épouse en mars 1852 Léontine Amable Chapelard.

Devenu rentier, il s’installe après 1867 à Joinville-le-Pont (Seine, act. Val-de-Marne) dans le quartier du centre, allée des Marronniers. Il est candidat aux élections municipales du 6 janvier 1878. Il fait partie des 17 élus dès le premier tour (16 républicains et un orléaniste) pour 21 membres du conseil municipal. L’ancien maire, Louis Ferdinand Rousseau, qui avait pris le poste en 1876 après la démission d’Auguste Courtin, avait constitué une liste bonapartiste qui n‘a obtenu que très peu de voix selon le quotidien Le Siècle. Gabriel Pinson, républicain, devient maire.

Au côté d’Eugène Voisin, premier adjoint et futur maire, Jules Marchais devient deuxième adjoint au maire de la commune. Il démissionne de cette fonction en 1879 et est remplacé par François Nicolas Couppé. Cependant, il continue de siéger dans l’assemblée communale.

En septembre 1879, Marchais est l’un des signataires d’une motion de la majorité des membres du conseil municipal qui « blâment sévèrement le citoyen Demeestère ». Alphonse Demeestère, républicain et futur fondateur du comité radical-socialiste de la 2e circonscription de l’arrondissement de Sceaux (Seine), avait lancé une souscription en faveur d'Adolphe Morandy, un ancien communard habitant Joinville, récemment libéré et alors malade ; Demeestère proposait de former un comité de secours aux amnistiés de la Commune de Paris.

Jules Marchais quitte Joinville pour la commune voisine de Saint-Maurice où il vit en 1883-1884, années de la mort de son épouse et de son fils Henri, cadet de ses cinq enfants. Il va ensuite résider à nouveau à Paris (15e arr.), rue de l'Abbé-Groult. Il y meurt le 13 juin 1894, âgé de 69 ans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Polmorésie, blog d’histoire
  • Polmorésie, blog d’histoire
  • : Histoire politique, locale, du mouvement ouvrier, de la résistance, de l’économie sociale et des initiatives pour l’emploi.
  • Contact

Recherche

Liens